Êtes-vous fier de votre patron ?

Accueil / Agilité / Coopération / Êtes-vous fier de votre patron ?

Selon un sondage OpinionWay pour Salesforce menée auprès de plus de 1000 personnes et publiée en ce mois de mai, 73% des salariés ont un bon jugement de l’action de leur dirigeant. Ils sont même 55% à se dire « fiers » de leur dirigeant. Parmi les raisons de cette fierté, les critères les plus souvent évoqués sont :

  • La proximité du dirigeant avec les salariés (35%)
  • La personnalité du dirigeant (33%)
  • La vision et le projet d’entreprise du dirigeant (30%)
  • Les valeurs et les prises de position du dirigeant (28%)
  • Les performances économiques de l’entreprise (26%)

Ils sont par ailleurs 22%  à affirmer avoir déjà envisagé de démissionner à cause de leur patron. Parmi les salariés interrogés et qui ne sont pas fiers de leur dirigeant voici les principales raisons évoquées :

  • La personnalité du dirigeant (33%)
  • Les valeurs et les prises de positions du dirigeant (32%)
  • La vision et le projet d’entreprise du dirigeant (26%)
  • La proximité du dirigeant avec les salariés (25%)
  • La culture d’entreprise imprimée par le dirigeant (21%)

Attachement, sentiment d’appartenance et de proximité,  importance de la vision… le rapport des collaborateurs avec leur dirigeant semble lié avant tout à des aspects affectifs et relatifs au sens. Alors que des dizaines d’études ont démontré la relation entre performance et engagement, on comprend ici que l’organisation s’incarne par son dirigeant et sa capacité à fédérer, à créer un climat de confiance et à représenter l’ensemble de ses collaborateurs.

Nombre de chefs d’entreprises mondialement reconnues ou de start-up en devenir ont d’ailleurs emmené leurs équipes vers la réussite à grand renfort de charisme et de communication. La personnalité seule d’un homme ou d’une femme peut-il alors influencer toute une organisation dans la durée? Il semble au contraire que la force de ces leaders soit justement bien souvent de considérer que l’entreprise se construit par et pour l’équipe et qu’ils sont « simplement » là pour donner le cap et partager sans cesse la vision et les valeurs. Et c’est bien dans cette simplicité que se situe la différence. Relayer le sens, faire adhérer à des valeurs n’est pas simple. Comme pour un manager, il n’est pas question ici d’inné ou de talent naturel mais bel et bien d’apprentissage,  d’expérimentation et d’ajustements pour cultiver l’engagement et l’intelligence collective.

Retrouvez l’ensemble de l’étude ici : Sondage OpinionWay pour Salesforce

Ces articles peuvent vous intéresser