Les dessous de la coopération – Marguerite holomorphique

Accueil / Agilité / Coopération / Les dessous de la coopération – Marguerite holomorphique

Tous les 15 jours, Meltis vous plonge dans l’univers top secret de la contribution collective. Découvrez aujourd’hui un atelier largement coupable d’avoir fait ses preuves pour améliorer la coopération d’équipe : la marguerite holomorphique.

Les présomptions de départ

Aujourd’hui Benoit L. est en plein doute. Sa direction lui demande de réfléchir avec ses équipes sur différentes problématiques dans son entreprise. Il sait que de nombreux ateliers collaboratifs existent, mais il ne sait pas lequel choisir. Il a déjà entendu parler de la marguerite holomorphique, mais se demande si elle est réellement appropriée dans sa situation :

  • Quel atelier mettre en place pour faire émerger une réflexion et une réponse collective ?
  • Comment prendre en compte l’avis de tous les participants ?
  • Qu’en retenir à la fin de cet atelier ?

Il a donc fait appel à l’inspecteur Coop’ pour enquêter. Que Benoit se rassure, l’inspecteur a des réponses à lui apporter. Voici son rapport d’enquête :

Le résultat de l’investigation :

Découvrons-en un peu plus sur la marguerite holomorphique.

Qu’est-ce que la marguerite holomorphique ?
La marguerite holomorphique est un processus de réflexion collective permettant le partage des informations, des connaissances et des compétences entre les membres du groupe participant à l’atelier. L’objectif de la marguerite est donc de traiter différentes thématiques en sous-groupes (comme les pétales d’une marguerite) en enrichissant les discussions et réflexions des autres participants tout au long de l’atelier.

Quels sont les enjeux ?
L’intérêt de la marguerite holomorphique est multiple et vous permettra de :

  • Créer une culture collective et une représentation commune des enjeux à traiter.
  • Stimuler et favoriser l’émergence des idées grâce aux partages des compétences individuelles des participants.
  • Renforcer la cohésion dans le groupe en valorisant et en bénéficiant des contributions de chacun des membres.

Les protagonistes résumés :

La marguerite holomorphique est aussi bien destinée à une équipe constituée qu’à un groupe de managers, de collaborateurs… Il est possible de mélanger les niveaux hiérarchiques et les expertises.

La déclaration des témoins :

Inspecteur Coop’ a été interviewé son principal témoin :
« La marguerite holomorphique a été un vrai succès dans mon entreprise. Cet atelier nous a permis de créer des idées réellement innovantes. En mélangeant les compétences, les services, les connaissances de chacun, nous avons pu générer des idées nouvelles auxquelles nous n’aurions pas pensé initialement. Il n’est pas toujours évident de sortir du cadre pour avoir une vision nouvelle… Mais cela a été possible grâce aux partages, aux échanges et aux discussions lors de cet atelier. » Marie R – organisatrice d’un atelier marguerite holomorphique

Déroulé et chronologie des faits :

Comment mettre en place un tel atelier ?
La méthode de la marguerite holomorphique peut facilement être mise en place dans de nombreuses situations et ne nécessite que très peu de matériel. En effet, afin de pouvoir organiser cet atelier, vous aurez besoin d’un espace assez grand pour pouvoir y installer plusieurs tables ou des paperboards (un par thématique à traiter) … et de quoi prendre des notes !

Comment se déroule la « marguerite holomorphique » ?
Voici quatre étapes pour mener à bien votre atelier.

  • Phase 1 : La création des groupes. Chaque participant se répartit en sous-groupes autour des tables de réflexion. À chaque table est attribuée une thématique de travail.
  • Phase 2 : La réflexion sur une des thématiques. Chaque groupe échange, discute et argumente autour de la problématique qui lui a été attribuée durant un temps limité.
  • Phase 3 : L’enrichissement des autres thématiques. Une fois le temps écoulé, le groupe change de table et travaille sur une nouvelle problématique en enrichissant les idées du groupe précédent.
  • Phase 4 : La synthèse et priorisation des actions à mener. Lorsque chaque groupe a réfléchi sur toutes les thématiques, les groupes retournent à leur table initiale et réalisent une synthèse de toutes les idées générées, en questionnant au besoin, et classent les idées par ordre de priorité.

Afin de favoriser la coopération et l’intelligence collective au sein du groupe, plusieurs règles sont à respecter pour les participants…

  • Chaque participant peut donner son avis sans jugement. Il sera alors nécessaire que chacun pratique et développe son écoute et évite les jugements trop hâtifs ou définitifs.
  • Il est important de se souvenir que cet outil permet de faire naître des idées sur une problématique donnée : il n’y a donc pas de réponse unique.

… Ainsi que pour les animateurs…

  • Il sera important de préparer l’atelier en amont afin de fluidifier les échanges et le déroulement de l’atelier. Le respect du temps et la clarté des consignes sont essentiels.

Les conclusions de l’inspecteur Coop’

L’inspecteur Coop’ a analysé pour vous cet atelier. Voici les bénéfices majeurs de la marguerite holomorphique pour vos équipes :

  • Stimuler l’autonomie et l’apprentissage grâce au partage des compétences et de l’expérience de tous les participants.
  • Favoriser le décloisonnement des services de votre entreprise en traitant des sujets transversaux et en mélangeant les groupes de travail avec des personnes d’horizons, de compétences, de métiers différents.
  • Permettre la mutualisation des idées de manière optimale.
  • Prendre conscience de l’importance du collectif au sein de votre organisation.
  • Mettre en place un plan d’action concret et utilisable dès la fin de l’atelier.

Vous connaissez maintenant tous les secrets les plus gardés de la marguerite holomorphique ! N’hésitez pas à contacter l’inspecteur Coop’ ainsi que toute l’équipe Meltis pour toutes autres informations … ils mèneront l’enquête pour vous !

>> Inscrivez-vous à la newsletter Meltis pour recevoir les prochains numéros des dessous de la coopération <<

Ces articles peuvent vous intéresser