Les dessous de la coopération – World café

Accueil / Agilité / Coopération / Les dessous de la coopération – World café

Tous les 15 jours, Meltis vous plonge dans l’univers hyper-protégé de la contribution collective. Découvrez aujourd’hui un atelier largement coupable d’avoir fait ses preuves pour améliorer la coopération d’équipe : le World café.

Présomptions de départ

Aujourd’hui, Martine P. doit organiser un séminaire d’équipe pour ses collaborateurs. La direction attend d’elle de mettre en place des actions pour augmenter la performance de ses équipes rapidement. Elle a entendu parler du World café, mais hésite encore à mettre en place cet atelier car elle se pose des questions sur son organisation et son utilité :

  • À qui correspond le mieux cet atelier ?
  • Comment l’organiser et l’animer ?
  • Comment cet atelier lui permettra-t-il de résoudre sa problématique ?

Elle a donc fait appel à l’inspecteur Coop’ pour enquêter. Que Martine se rassure, l’inspecteur Coop a des réponses à lui apporter. Voici son rapport d’enquête :

Résultats de l’investigation

Découvrons-en un peu plus sur ce mystérieux « World café »

D’où vient le world café ?

Le worldcafé a été créé par deux universitaires américains, Juanita Brown et David Isaac en 1995 et a été formalisé dans l’ouvrage « Shaping Our Futures Through Conversations That Matters ».

Qu’est-ce que le world café ?

C’est un processus créatif qui vise à faciliter le dialogue constructif, le partage de connaissances et d’idées, dans une perspective de passage à l’action. Dans une ambiance « conversation de café », les participants débattent autrement et élaborent ensemble des solutions concrètes aux problématiques abordées en échangeant leurs expériences, leurs avis et leurs bonnes pratiques.

Quels sont les enjeux ?

L’intérêt du world café est multiple et vous permettra de :

  • Déclencher un dialogue entre les participants
  • Réfléchir ensemble collectivement
  • Partager et échanger autour des compétences des participants
  • Mener une analyse approfondie des défis et des opportunités stratégiques majeurs de l’organisation

Protagonistes présumés

Toute population de l’entreprise, voire au-delà, peut participer à votre World café. En fonction des sujets, il est possible, et parfois souhaitable, de mélanger dans le groupe des niveaux hiérarchiques, des services et métiers, des salariés de l’organisation et des personnes extérieures…

Déclaration des témoins

Inspecteur Coop’ a été interviewé son principal témoin, voici son témoignage :

« J’ai eu l’occasion de mettre en place un worldcafé lors d’un séminaire d’équipe et cela a été très bénéfique pour notre organisation. Cet atelier nous a permis de favoriser la coopération entre les participants, de générer des nouvelles idées auxquelles nous n’avions pas pensé et d’encourager le réseautage grâce à un format idéal pour libérer la parole et la créativité. Je recommande vivement cet atelier lors d’une formation ou d’un séminaire ! » Arnaud F

Déroulé et chronologie des faits :

Comment créer les groupes de travail pour cet atelier ?

Le World café est adapté pour un nombre de participants compris entre 20 et 100 que l’on divisera par la suite en petits groupes.

Quelles sont les différentes phases du Lindéo ?

Voici les étapes principales pour mettre en place votre World café.

  • Phase 1 : définir les sujets et problématiques sur lesquels les participants devront échanger. Ces sujets dépendent de vos besoins et préoccupations actuelles.
  • Phase 2 : échanger en groupe pour faire émerger des idées et solutions sur les points définis auparavant. Chaque groupe travaille sur une problématique pendant 15 minutes et change ensuite de sujet. Un hôte reste à la même table pour résumer les conversations précédentes aux nouveaux arrivés et permettre ainsi de « féconder » les conversations précédentes avec de nouvelles idées.
  • Phase 3 : réaliser une synthèse pour chaque problématique et la présenter à tous les participants. Cette synthèse peut constituer une feuille de route pour les prochaines actions à mener.

Le World Café permet donc d’impulser une réflexion collective auprès de vos équipes sur des points à solutionner pour ainsi mieux les impliquer et les motiver au sein de l’organisation.

Les conseils de l’inspecteur Coop’

Pour rassurer Martine, quelques précautions sont à prendre afin de veiller au bon déroulement du World café. Pensez à :

  • Délimiter correctement les problématiques sous forme de questions définies, pour être compréhensible de tous.
  • Laisser la parole à tous les participants sans jugement afin de recueillir les avis et bonnes pratiques de chacun.
  • Utiliser un lieu suffisamment grand pour que tous les participants puissent s’entendre et s’écouter.
  • S’assurer que les participants soient assez nombreux pour permettre le partage et la génération d’idées.

Les conclusions de l’inspecteur Coop’ :

En quelques mots, voici les bénéfices majeurs du World café pour vos équipes

  • Stimuler l’intelligence collective en se basant sur la fertilisation croisée des participants
  • Nouer du lien et favoriser le partage des compétences entre les collaborateurs
  • Partager son expérience de pair à pair en facilitant le dialogue
  • Mettre en place un plan d’action concret et utilisable dès la fin de l’atelier

Vous connaissez maintenant les secrets les mieux gardés de l’atelier Worldcafé ! N’hésitez pas à contacter l’inspecteur Coop’ ainsi que toute l’équipe Meltis pour toutes autres informations … ils mèneront l’enquête pour vous !

>> Inscrivez-vous à la newsletter Meltis pour recevoir les prochains numéros des dessous de la coopération <<

Ces articles peuvent vous intéresser