Engagement : les femmes plus concernées par le contenu de leur travail

Accueil / Agilité / Coopération / Engagement : les femmes plus concernées par le contenu de leur travail

A l’heure où les femmes islandaises descendent dans la rue pour dénoncer les inégalités salariales hommes – femmes, une étude de l’institut Gallup nous révèle que ces dernières accordent plus d’importance au sens dans leur travail.

14h38 et 2186 voilà les chiffres de la semaine en ce qui concerne les égalités de salaire au travail. Et le constat est accablant : aucun pays dans le monde ne paye les femmes à égalités des hommes ! 14h38 est l’heure à laquelle des dizaines de milliers d’islandaises ont arrêté de travailler lundi pour dénoncer ces inégalités. C’est l’heure théorique ou à travail égal les femmes arrêtent d’être payées comparativement aux hommes. Statut quo en France où selon le Forum économique mondial il faudra théoriquement attendre l’année 2186 pour que les femmes gagnent autant que les hommes…

Des résultats très contrastés donc, avec ce que nous révèle l’étude Gallup menée aux Etats-Unis et intitulé « Les femmes en Amérique : travail et qualité de vie ». Selon cette étude 2/3 des femmes considèrent que le contenu, la mise en avant de leurs compétences et de leurs talents est très importante dans leur quotidien de travail contre seulement 55% des hommes. Elles sont aussi 60% à trouver très important de pouvoir trouver un équilibre vie privée – vie professionnelle contre 48% des hommes.

Une étude complémentaire de l’institut Gallup nous indique également que 33% des femmes se sentent engagés au travail de façon active contre 28% des hommes. Un degré d’engagement supérieur qui s’expliquerait selon le bureau américain par une plus grande flexibilité de conditions de travail accordée aux femmes pour aménager leur temps.

Inégalité de traitement en termes de salaires et flexibilité différente ? Les disparités hommes-femmes sont décidément tenaces dans le monde du travail.

Ces articles peuvent vous intéresser