Transformation numérique : les conséquences sur l’emploi

Accueil / Management / Leadership / Transformation numérique : les conséquences sur l’emploi

La transformation numérique soulève toujours plus de nouveaux enjeux. Ces dernières années, les interrogations étaient relativement floues ; elles sont désormais plus concrètes. Évolutions des méthodes de management, nouveaux emplois, nouveaux métiers et  nouvelles incertitudes émergent chaque jour pour les actifs français. Orange, acteur averti, a mis en place une plateforme collaborative ouverte, appelée le Digital Society Forum afin de mieux comprendre et de mieux appréhender la vie numérique. Ainsi, en partenariat avec BVA, le Digital Society Forum a interrogé un échantillon de 800 actifs français âgés de 16 ans et plus du 4 au 8 janvier 2016 sur l’impact du numérique sur l’emploi.

Quel impact sur l’avenir professionnel ?

Concernant leur avenir professionnel, 21% des personnes interrogées pensent que l’impact du numérique n’est pas bénéfique pour leur avenir professionnel, (dont 35% d’ouvriers) contre 79% (dont 88% de cadres) qui pensent le contraire.

De manière générale, les répondants perçoivent la transformation numérique plutôt comme une opportunité de développement, et selon 7 actifs sur 10, la transformation numérique impacte sur tous les secteurs et sur tous les métiers.

Les actifs sont finalement assez partagés concernant la création d’emploi suite aux transformations digitales : 26% pensent que le numérique crée plus d’emploi qu’il n’en fait disparaitre, 36% estiment qu’il en fait disparaitre plus qu’il n’en crée, et 37% ne savent pas. Une pensée générale plutôt positive donc, mais dans laquelle pèsent toujours des incertitudes.

Les conséquences du numérique sur les conditions de travail :

Pour 8 actifs sur 10 interrogés, le numérique favorise la productivité. Mais pour 49%, cela présente malheureusement plus d’inconvénients que d’avantages, car le numérique leur apparaît comme une intrusion dans leur vie privée.

Par exemple, 35% pensent que les outils  numériques ont permis de renforcer leur autonomie au travail et 38% pensent qu’ils ont surtout multiplié les formes de contrôle. Il s’agit alors de surveiller les retombées, et l’acceptation ou non des salariés des nouvelles méthodes de travail.

Quant aux avis sur l’effet du numérique sur les liens sociaux, 41% estiment que le numérique a permis une plus grande coopération entre collaborateurs, et 38% estiment que le numérique, a contrario, affaiblit les liens sociaux au sein de l’entreprise. Les avis divergent, et les changements rencontrent encore des réticences et des difficultés à s’intégrer dans la vie de tous les jours des actifs français.

Quels moyens pour faire face aux transformations numériques ?

D’après le sondage, l’adaptation s’est finalement avérée être relativement aisée : seulement moins d’un tiers des répondants disent avoir rencontré des difficultés.

De plus, à la question « Quelles sont d’après vous les solutions les plus efficaces pour s’adapter aux changements induits par la transformation numérique ? », 59% ont répondu un suivi de formation en interne, 31% un suivi de formation en externe, et 30% une aide de la part de leurs collègues.

Dans les faits, le sondage révèle que les actifs ont essentiellement recours à une tierce personne (collègues, formation interne, entourage personnel, formation externe…)

 

La formation et l’accompagnement restent donc les solutions les plus attendues et les plus pertinentes à mettre en place afin de répondre aux attentes de l’entreprise qui souhaite s’adapter aux transformations numériques. Comment s’adapter à toutes ces nouveautés ? Comment en comprendre toutes les ficelles ? Comment apprendre à appréhender positivement et à ne plus craindre le changement ? Peut-on essayer d’en conclure que ces questions trouveront leurs réponses dans la formation et l’entraide, l’esprit d’équipe et des formes de management participatif ?

 

Découvrir le sondage réalisé par BVA : L’impact du numérique sur l’emploi

Ces articles peuvent vous intéresser