Portrait de Consultant Meltis

Arnaud de Coral, coach et formateur

Retrouvez Arnaud sur Linkedin

  1. Ton activité en quelques lignes ?

J’ai en fait deux activités principales. La formation, que j’aime faire sous la forme des parcours de développement managérial sur plusieurs mois, comme c’est le cas en ce moment dans le groupe Schmidt, et le coaching, comme actuellement dans l’encadrement de Pôle Emploi. Plus le temps passe, moins j’arrive à séparer les deux. Mes thématiques principales : people management et accompagnement des changements.

  1. Ton meilleur souvenir professionnel ?

Un des plus récents, c’est la clôture de la première promo de managers que nous avons accompagnés avec Florence de St Roman dans le groupe Schmidt. Le moment des sketches où les managers se lâchent en jouant des scénettes sur l’avant et l’après du parcours. Là, je regarde l’ensemble des collègues, la RRH, la PDG qui rit à gorge déployée, leur mine réjouie, et je me dis : « waouh, on y est arrivés ! ». Ce n’était pas gagné au départ !

  1. Ton plus grand moment de solitude professionnel ?

Chaque fois que je me lève le matin et me prépare pour aller animer un coaching ou un séminaire avec des participants que je ne connais pas encore. Là, je me sens seul… je ne sais pas pourquoi. La solitude devant l’inconnu de l’humain. Que vont-ils encore me sortir ?

  1. La minute Meltis-Fayot*

Ce qui me plaît le plus chez Meltis, c’est un esprit assez « bon enfant » c’est-à-dire, on se lance quoi qu’il arrive, on se fait confiance pour y arriver et on se soutient si on a vendu « un peu plus que ce qu’on sait faire ».

  1. Tu as 1h de libre devant toi, que fais-tu ?

Je vais faire 1000 m à la piscine du Wacken à côté de chez moi. Piscine nordique, c’est-à-dire en plein air toute l’année. Même par -10°. Au pied du Parlement européen, dans la verdure… cool…

  1. Ton site, application, outil digital préféré?

Les sites des journaux auxquels je suis abonné ou tout simplement Google pour, en plein milieu d’une conversation, aller vérifier qui est qui, qui fait quoi, que veut dire ce mot, depuis combien de temps ça existe. On dirait que j’ai une grosse soif de savoir… Ca me freine parfois en coaching car si je n’ai pas « tout » compris, sous entendu si je ne sais pas « tout », je vais hésiter à faire un feedback. Avec les années, j’ai appris à dépasser ces freins.

*Concept déposé par Alexandre Diotallevi